Association des Etoiles pour Noa

Bonjour, je m’appelle Noa Bernard.
J’habite à Allériot.


ma vie a basculé le 3 mars 2012 : A mes 3 mois,


– 1er mars 2012 : maman doit reprendre le travail,
alors je fais connaissance de nounou.


– 3 mars 2012 : maman m’emmène chez nounou, tout va bien,
je rigole car mon frère se fait disputé, maman me fait un bisou et s’en va confiante Je pleurais car c’était l’heure du biberon, et subitement plus rien. Les lèvres bleues, plus de respiration , alors ma nourrice m’aide à revenir.


Puis tout est allé très vite :
13h00 mes parents reçoivent un coup de fil car je pars à l’hôpital.
Le cauchemar a commencé Samu, injection de Valium, transfert à l’hôpital de Chalon
Des convulsions qui n’arrêtaient pas,
Transfert à Dijon où je reste jusqu’au 10 avril 2012,
Coma artificiel pendant 15 jours
Et ensuite on débranche les machines et là
je me bats pour vivre,

Aujourd’hui je suis à la maison avec des séances de kiné 3 fois par semaine des
traitements anticonvulsifs et des séquelles qu’on ne peut évaluer,
J’ai déjà subit plusieurs opérations.
Je vais à l’école pour les enfants en situation de handicap mais grâce à ma famille, à
l’association, aux bénévoles et aux donateurs, je poursuis mon chemin en donnant
tout ce que je peux pour progresser….
10 ans après ma 1ere hospitalisation la médecine a continué ses recherches et à
découvert qu’il y a eu d’autres enfants à qui cela est arrivé.
La cause est génétique
Et ce chromosome qui a changé tout le cours de mon existence
et de celle de ma famille s’appelle Chromosome STAR 4.
La science continue ses recherches et je me dis que peut être grâce à moi un jour
cela permettra à d’autres enfants d’avoir 1 vie comme celle que j’aurais du avoir si
tout cela n’était pas arrivé.,,

Bonjour, je m’appelle Noa Bernard.
J’habite à Allériot.


ma vie a basculé le 3 mars 2012 : A mes 3 mois,
– 1er mars 2012 : maman doit reprendre le travail
alors je fais connaissance de nounou
– 3 mars 2012 : maman m’emmène chez nounou, tout va bien,
je rigole car mon frère se fait disputé,
maman me fait un bisou et s’en va confiante
Je pleurais car c’était l’heure du biberon, et subitement plus rien.
Les lèvres bleues, plus de respiration :
alors ma nourrice m’aide à revenir.
Puis tout est allé très vite :
13h00 mes parents reçoivent un coup de fil car je pars à l’hôpital
Le cauchemar a commencé
Samu, injection de Valium, transfert à l’hôpital de Chalon
Des convulsions qui n’arrêtaient pas,
Transfert à Dijon où je reste jusqu’au 10 avril 2012,
Coma artificiel pendant 15 jours
Et ensuite on débranche les machines et là je me bats pour vivre,

Aujourd’hui je suis à la maison avec des séances de kiné 3 fois par semaine des traitements anticonvulsifs et des séquelles qu’on ne peut évaluer,
J’ai déjà subit plusieurs opérations.
Je vais à l’école pour les enfants en situation de handicap mais grâce à ma famille, à l’association, aux bénévoles et aux donateurs, je poursuis mon chemin en donnant
tout ce que je peux pour progresser ….
10 ans après ma 1ere hospitalisation la médecine a continué ses recherches et à découvert qu’il y a eu d’autres enfants à qui cela est arrivé.
La cause est génétique
Et ce chromosome qui a changé tout le cours de mon existence
et de celle de ma famille s’appelle Chromosome STAR 4.
La science continue ses recherches et je me dis que peut être grâce à moi un jour cela permettra à d’autres enfants d’avoir 1 vie comme celle que j’aurais du avoir si tout cela n’était pas arrivé.,,