Des étoiles pour Noa

 

REPAS PAELLA

Le 24 février 2018

articles JSL DU 18/02/2018

                                                                            

Depuis le mois d’avril, quatre lycéennes travaillent à l’organisation d’une soirée dansante pour aider la famille du petit Noa. « Nous sommes en Terminale pro service à la personne et au territoire, au lycée Reine-Antier de Saint-Martin-en-Bresse, explique Léa. Pour nos études, nous devions aider une association ou une entreprise à trouver des fonds. Notre maître d’internat fait partie de l’association Des étoiles pour Noa et nous a parlé de ce petit garçon. Nous avons tout de suite voulu nous investir. Nous avons pris contact avec la maman qui nous a invitées à l’assemblée générale de l’association. »

  • Lors de cette réunion, Chloé, Léa, Marie-Anne et Océane ont présenté leur projet de soirée dansante. Vanessa, la maman, a accueilli avec bienveillance cette initiative. « C’est la première fois qu’on organise un tel événement, témoigne Léa. C’est un peu compliqué, mais nous sommes quatre et Vanessa nous aide beaucoup. »
    Seulement 36 réservations
    Les lycéennes ont ainsi contacté le traiteur Christophe Menand et l’enseigne Carrefour Market de Saint-Martin. « Ils nous ont soutenues en baissant un peu leurs tarifs. »
    Cependant, les filles se heurtent à un autre problème : le nombre d’inscriptions. « Nous avons déjà repoussé la date une fois car il n’y avait pas assez d’inscrits. À une semaine de la nouvelle date, seulement 36 personnes ont signifié leur intention de venir. Nous n’allons pas faire de bénéfices si les gens ne se manifestent pas plus. Nous sommes un peu inquiètes car nous voulons vraiment lui venir en aide. Il a besoin d’un lève-malade qui coûte 8 000 € et ses soins à Barcelone coûtent 4 000 € pour 15 jours. Pour pouvoir dégager un peu de bénéfices, il faudrait que l’on soit au moins 100. »
    Des progrès notables chez Noa
    Les lycéennes sont d’autant plus convaincues de leur action qu’elles ont déjà pu voir les bienfaits de la thérapie Essentis à Barcelone. « Nous avons rencontré Noa deux fois et la première, il ne parlait pas. Depuis son passage en Espagne, il arrive désormais à dire “Bonjour”, “Au revoir”, “Papa” et “Maman”. C’était génial de voir ça. »
    Note Repas dansant pour Noa samedi 24 février à 19 heures à la salle J.-Paccaud de Saint-Martin-en-Bresse. Tarifs : 18 € pour les adultes et 8 € pour les enfants de moins de 12 ans. Réservations jusqu’au 19 février au 06.22.80.01.11

 

 

 

PLEIN GAZ POUR Noa 2017

  • Le 29 et 30 septembre.

Un weekend fort en émotions avec nos amis motards,du Vall de Saone Cabillonum Riders,un repas était organisé le samedi

effectué par Le petit Rubey de Ciel et une brocante le dimanche.