Des étoiles pour Noa

x

....Enfin a la maison



Avec une toute nouvelle organisation adaptée à Noa car il doit faire de la kinésithérapie 3 fois par semaine et des séances de psychomotricité, il prend des anti-convulsifs à des heures précises deux fois par jour.

Noa grandit et retourne chez sa nounou. Nous n’oublierons jamais ce mois et demi de douleur mais cela nous rend encore plus fort. Notre famille, nos amis et nos connaissances sont marqués par notre histoire....

C’est à ce moment qu'un grand monsieur a décidé de nous venir en aide en créant un groupe sur facebook afin de réunir du monde autour de nous et pourvoir nous aider à rechercher et trouver des adresses de neuropédiatres : Nous voulons avoir d’autres avis et contactons une centaine de médecins, hôpitaux, cliniques en France et à l’étranger.

Une vidéo est créée .....https://youtu.be/woscZXExpOE   

Avec toutes ses adresses, nous allons peut être trouver le spécialiste qui nous écoutera, et pourra répondre à nos questions.... Un rendez vous est pris à l’Hôpital Robert Debré a Paris, à l’Hôpital de Genève en Suisse. Paris veut continuer a rechercher mais dit que Dijon a déjà fait du bon travail, Genève pense à la mort subite avortée du nourrisson.....les avis sont partagés sans vraiment nous apporter la réponse que nous cherchons : QU’A EU NOA ?

Nous ne sauront peut être jamais alors nous décidons de nous battre pour Noa, pour l’aider à se développer, sa tête ne se tient toujours pas et il ne s'assoit pas mais c’est un bébé souriant et plein de vie, il reconnaît son entourage, il nous insuffle un courage énorme et cette volonté qui nous manquait tant.

Les séquelles commencent a se dévoiler, la réeducatrice fonctionnelle décide qu’il faut l’appareiller avec un siège coque qui l’aidera à mieux se tenir